Sponsors:

LICENCES 2019

HORAIRES

CALENDRIER

ARCHIVE

SITES FAVORIS

Pour participer à des compétitions en Suisse en 2019, il faut remplir le formulaire de demande de licence.
Si vous avez moins de 18 ans, il faut y ajouter une attestation médicale.
Une fois que tout est rempli, il suffit de donner ces papiers à Arnaud.

DEMANDE DE
LICENCE

ATTESTATION
MEDICALE

Minimes (05/06)

Lundi

18:30-20:30 Ergomètre

Mercredi

15:00-17:00 Aviron

Jeudi

18h30-20:30 Jeux

Samedi

10:00-12:00 Aviron

Cadets (03/04)

Lundi

18:30-20:30 Jogging

Mardi

18:30-20:30 Ergomètre

Mercredi

13:30-15:00 Aviron

Jeudi

18:30-20:30 Jeux

Samedi

10:00-12:00 Aviron

Juniors (01/02)

Lundi

18:30-20:30 Jogging

Mardi

18:30-20:30 Jeux

Mercredi

15:00-17:00 Aviron

Jeudi

18:30-20:30 Ergomètre

Samedi

8:00-10:00 Aviron

Samedi

après-midi Aviron Elite

Dimanche

9:00-11:00 Aviron Elite

Dimanche

après-midi Aviron Elite


Calendrier 2019

Régates Régionales

2 février

Cross, Lausanne

10 mars

Ch. Romands d'Ergo, Vevey

6 avril

Critérium Lausannois

16 juin

Schiffenen

5 octobre

Championnats Romands, Divonne

6 octobre

régate de Divonne

Régates Nationales

27-28 avril

Lauerz

11-12 mai

Schmerikon

25-26 mai

Cham

8-9 juin

Sarnen

22-23 juin

Greifensee

5-7 juillet

Championnats Suisses, Lucerne

Tests FSSA

26 janvier

Swiss Indoors, Zug

27 janvier

Longue Distance, Mulhouse

23 mars

Longue Distance, Mulhouse

11-15 avril

Trials FSSA, Sarnen

2018

Accueil'18

Apprendre'18

Compétition'18

Randonnée'18

Media'18

Le Club'18

Album Photo'18

Fonds de Soutien'18

2017

Accueil'17

Apprendre'17

Compétition'17

Randonnée'17

Media'17

Le Club'17

Album Photo'17

2016

Accueil'16

Apprendre'16

Compétition'16

Randonnée'16

Media'16

Comité'16

Album Photo'16

Travaux'16

Rio'16

2015

Accueil'15

Apprendre'15

Compétition'15

Randonnée'15

Media'15

Comité'15

Album Photo'15

Travaux'15

2014

Accueil'14

Apprendre'14

Compétition'14

Randonnée'14

Media'14

Comité'14

Album Photo'14

2013

Accueil'13

Apprendre'13

Compétition'13

Randonnée'13

Divers'13

Comité'13

Club 8+'13

Album Photo'13

2012

Accueil'12

Apprendre'12

Compétition'12

Randonnée'12

Divers'12

Comité'12

Club 8+'12

Album Photo'12

London Olympic Games'12

2011

Accueil'11

Apprendre'11

Compétition'11

Randonnée'11

Divers'11

Comité'11

Club 8+'11

Album Photo'11

2010

Accueil'10

Apprendre'10

Compétition'10

Randonnée'10

Divers'10

Comité'10

Culture?'10

Album Photo'10

Youth Olympic Games'10

2009

Accueil'09

Apprendre'09

Compétition'09

Randonnée'09

Divers'09

Comité'09

Culture?'09

Album Photo'09

2008

Accueil'08

Apprendre'08

Compétition'08

Randonnée'08

Divers'08

Comité'08

Culture?'08

Album Photo'08

2007

Accueil'07

Apprendre'07

Compétition'07

Randonnée'07

Divers'07

Comité'07

Culture?'07

Album Photo'07

2006

Accueil'06

Apprendre'06

Compétition'06

Randonnée'06

Divers'06

Comité'06

Culture?'06

Album Photo'06

2005

Accueil'05

Apprendre'05

Compétition'05

Randonnée'05

Divers'05

Comité'05

Culture?'05

Album Photo'05

2004

Accueil'04

Apprendre'04

Compétition'04

Randonnée'04

Les Anciens'04

Comité'04

Jeunes Rameurs'04

Album Photo'04

Noël'04

  Stage de février    Temple sur Lot, du 24 février au 3 mars

Mes compères et moi partîmes en direction de Temple, oasis perdue dans le désert où sa rivière flexueuse qui y débitait nous procura tout le bonheur autrefois oublié. Après avoir parcouru une grande partie du périple, la troupe s'arrêta dans le but de se restaurer et de s'hydrater. Certains d'entre nous burent une quantité trop importante du précieux liquide qui permit la vie jadis ce qui nous obligea à nous sortir de l'autoroute quelques kilomètres plus loin...

Après de longues heures de route et quelques parties de cartes, nous arrivâmes à destination. Les chambres furent réparties entre les différents skiffeurs puis nous nous attelâmes à notre devoir qui était de monter les bateaux. Rameurs et entraîneur se préparèrent à aller appréhender notre futur bassin qui se tortillait dans tous les sens. Le petit groupe que nous étions se rendit ensuite dans le restaurant où nous pouvions savourer d'exquis fromages. Ces derniers plurent particulièrement à Marc qui les dévora avec enthousiasme.

Le premier jour d'entraînement commença lundi avec un petit déjeuner copieux. Nous nous pressâmes pour faire notre pied au large qui nécessitait des progrès majeurs. Peu de vent soufflait ce jour-là, nous profitâmes ainsi d'un cours d'eau plat, mais sinueux. Les journées types comportaient deux entraînements, le 2x30 matinal et le 2x40 au plaisir de tous. Le repas de midi, réel entraînement pour Marc, dont le nombre de mets était particulièrement important, nous permit aisément de nous assouvir. Le 2x40 n'est descriptible que par un seul mot, long.

Le froid glacial de Lausanne laissa place au soleil généreux de Temple qui justifia l'emploi de shorts et T-shirts qui de retour à Lausanne retourneront au fond des tiroirs. Les berges parsemées de mimosas en ravirent certains. C'est donc dans ce cadre idyllique que nous nous sommes entraînés. Bateaux ayant été nettoyés et les rameurs s'étant lavés, c'est maintenant au tour d'Arnaud d'aller furtivement se défouler. Repus, nous nous allongeâmes sur nos lits et n'attendions que de nouvelles aventures.

Mardi fut très semblable à lundi, dormir, ramer et manger furent nos activités presque exclusives. Le mercredi matin se produit un évènement singulier, une bataille confrontant un skiff à un double. Les deux embarcations propulsées à la force humaine se heurtèrent, Ondrej, à l'aide de son dos d'acier, brisa nettement la rame l'ayant violenté. Arnaud se dépêcha d'aider les potentielles victimes. Il s'enquit immédiatement de l'état du dos de notre rameur.



Pour reposer les jeunes, l'habituelle sortie de mercredi après-midi fut substituée par une brève visite aux grottes de Lascaux. Ces cavités qui ont été peintes il y a environ 20 000 ans, et qui pour certains ont du sens, sont vraiment magnifiques. L'immersion y est instantanée, à peine nous entrâmes dans la réplique que nous sommes noyés dans l'abondance de représentations animales. Vaches, chevaux et cerfs, amas de pigments étalés contre des parois, majoritairement ocre et noirs se côtoyaient en ce lieu.

Après cette demi-journée de repos, il nous restait plus qu'à rembarquer sur les skiffs. L'épuisement commença à se faire sentir lors des derniers entraînements. Les entraînements de cette fin de semaine différèrent des premiers jours que par le niveau de fatigue s'étant accumulé. La dernière sortie finie, on démonta les bateaux puis les chargea.

Le repas du soir fut riche en saveurs et en quantité, étant habituellement les retardataires même si on avait, en plus de la ration initiale, des restes conséquents. La portion impressionnante de pommes de terre nous permit de déguster la piquante moutarde de Dijon, ne sachant que cela serait aussi fort, notre teinte façonnée par le soleil vira au rouge écarlate. Nous rentrâmes ensuite dans nos chambres en titubant dû à notre ventre surchargé de patates. Nous fîmes par la suite nos valises, plus ou moins tard dans la soirée.

S'en suivit une dernière nuit dans notre humble tanière. Avant de prendre la route, nous nous restaurâmes et roulâmes à destination de Lausanne.


Aurélien

  Swiss Indoors et Longue Distance    Zug et Mulhouse, les 26 et 27 janvier 2019

Dans le matin du 26 janvier nous sommes partis à 9h de Lausanne pour aller à Zug où se déroulaient les Swiss Indoors. Le trajet jusqu'à Zug se passa normalement. Arrivés à destination, j'ai pris place sur les gradins puis j'ai regardé la course qui se déroulait à cet instant. Comme ma cours allait bientôt avoir lieu, je me suis préparé et échauffé. A 13h15 ma course à commencé. La course s'est plutôt bien passée. A la fin de ma course je me suis douché, habillé puis j'ai mangé ma salade de pâtes en regardant les courses des rameurs du club. Peu après que la dernière course se termina, nous sommes allés prendre la voiture pour retourner à Lausanne.

Le lendemain, nous avions rendez-vous au club à 8h45 pour aller à la deuxième longue distance de la saison à Mulhouse en France. Arrivés à Mulhouse nous avons mangé notre repas de midi. Comme il pleuvait, nous sommes restés dans la voiture pendant un moment. Deux heures avant notre course, nous avons commencé à monter les bateaux. En montant les bateaux nous remarquons qu'il y avait beaucoup de vent et que cela pouvait être problématique pour la course. Après avoir monté les bateaux, nous nous sommes mis en tenue puis sommes allés sur l'eau. Aux alentours de 15h30 nous sommes partis du départ pour une distance de 4000 mètres.

A la fin de notre course nous nous sommes rhabillés puis nous avons commencé à démonter les bateaux. Après avoir démonté et posé les bateaux sur la remorque nous sommes partis de Mulhouse pour rentrer chez nous, mais durant le trajet nous nous sommes arrêtés pour aller manger au McDonalds. Arrivés à 20h40 au club, chacun d0entre nous a pu rentrer chez lui.


Nathan

  Championnats du Monde    Plovdiv, du 9 au 19 septembre 2018

Les championnats du monde d'aviron de la saison se sont déroulés du 9 au 19 septembre à Plovdiv, Bulgarie. Cette régate est l'aboutissement de la saison pour les rameurs internationaux et rassemble les meilleurs compétiteurs de chaque pays. Trois rameurs du Lausanne-Sports Aviron se sont rendus à cette compétition, ce qui est déjà exceptionnel pour un club d'aviron.

Le lausannois Barnabé Delarze a remporté l'argent après une magnifique course en double poids lourds (M2x) avec son coéquipier Roman Röösli (Seeclub Sempach) en signant le meilleur résultat de sa carrière et en rapportant la première médaille lors de championnats du monde élite pour le Lausanne-Sports Aviron ! La médaille ne s'est dessinée que lors des derniers coups de rames tant le niveau est élevé dans cette catégorie. Cette médaille est d'autant plus importante que les qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020 se disputeront l'année prochaine déjà. Après une saison difficile, l'entraîneur national Edouard Blanc a décidé de tester une combinaison inédite cette année en alignant le double Delarze/Röösli lors de cette compétition, pari qui a été plus que payant.

Quant à Frédérique Rol, elle a poursuivi sa superbe saison en terminant à la quatrième place en double poids légères (LW2x) avec sa coéquipière Patricia Merz (Seeclub Zug), confirmant les excellents résultats obtenus lors des dernières coupes du monde et des championnats d'Europe. Dans cette catégorie aussi, le classement de la finale ne s'est dessiné que lors des derniers coups de rames.

Un troisième rameur lausannois était présent lors ces championnats.

Il s'agit d'Augustin Maillefer qui effectuait sa première compétition internationale depuis les Jeux de Rio en 2016. Ce dernier s'est remis d'une blessure et n'espérait pas au début de la saison faire partie de cette délégation. Il termine à la 11ème place en quatre sans barreur (M4-), ce qui est plus qu'honorable pour un équipage fraichement composé.

Les résultats de ces championnats du monde montrent à quel point le travail effectué tout au long de cette année a porté ses fruits d'autant plus que les trois Lausannois rament pour la qualification pour les Jeux de Tokyo 2020.


  Championnats du Monde Universitaires d'Aviron    Shanghaï, du 2 au 13 août 2018

Trois membres du club ont eu la chance de prendre part aux championnats du monde universitaire : Kévin et Arnaud en tant qu'entraîneurs et Adeline, embarquée dans un 4 sans barreur avec Pauline Delacroix (Vésenaz), Katharina Brenig (RCBelvoir) et Kirstin Minas (RCBelvoir). Une première partie de la délégation universitaire suisse a débarqué le 2 août à Shanghai sous un soleil de plomb et une humidité extrème. 8 jours d'entraînements étaient au programme mais avant tout il fallait récupérer les rames et les coques, pas si simple lorsque la majorité des gens ne parle que le chinois. Par chance, nous avons été chaleureusement accueilli par Yo Wei, notre guide et interprète attitré. Son aide précieuse et la persévérance d'Arnaud nous a permis  de monter les bateaux sous une pluie diluvienne (petit typhon) et de ramer dès le deuxième jour. Afin de bien s'acclimater, nos journées se résumaient à s'entraîner le matin, parfois l'après-midi et découvrir Shanghai ou Zhujiajiao le reste du temps.

Comme pour de nombreuses compétitions, le début des courses est précédé d'une cérémonie d'ouverture, riche en culture, musique et couleurs. Les cinq équipages suisses ont débuté leur championnat le vendredi 10 août, tous ont dû passer en repêchage, pour certains une course en plus qui leur a permis de mieux trouver leurs repères. En résumé, trois embarcations se sont qualifiées en finale B et deux en finale A.

Adeline et ses coéquipières se sont classées 4ème, satisfaites de leur course et de terminer devant les américaines. Le second bateau finaliste, un 4- composé d'Alois, Marius et Emile Merkt ainsi que Jacob Blankenberg, repart avec une médaille de bronze.

Merci à la FISU pour l'organisation et le soutien, les entraîneurs pour leurs coaching, réglages et encouragements ainsi que toutes les personnes ayant contribué à cette magnifique expérience.


Adeline

  Championnats d'Europe    Glasgow, du 2 au 5 août 2018

Les championnats d'Europe ont eu lieu cette année à Glasgow, en Ecosse. C'était un événement multisports regroupant aviron, natation, plongeon, cyclisme, triathlon, golf et athlétisme (à Berlin). L'objectif était de mettre en avant des sports moins médiatisés. 

Nos premiers entraînements sur le lac de Cydesdale n'ont pas été faciles. En effet, on s'est retrouvé dès les premiers coups de rame dans des conditions météorologiques comme on les imagine en Grande-Bretagne... vent, pluie et grisaille, pas évident à ramer. Après deux semaines de camp d'entraînement à Varèse, le choc de température est bien réel. 

La compétition commence le jeudi. Nous faisons une très bonne course en éliminatoire mais un seul bateau peut se qualifier directement pour la finale A. Nous terminons à une seconde des polonaises et il nous faut donc passer par les repêchages le jour suivant. Nous gagnons les repêchages et sommes donc en finale des championnats d'Europe. Il y a beaucoup plus d'intérêt médiatique que ce à quoi nous sommes habituées. Nous devons donner quelques interviews pour la télé suisse-allemande, romande et la radio. La sécurité est également plus élevée et le nombre de volontaires impressionnant. 

Le samedi est un jour de pause. Toute une journée pour penser à ce que l'on peut faire mieux, et si oui ou non on va pouvoir battre trois bateaux ou plus pour faire un podium le jour d'après... mais aussi pour se reposer, récupérer et se réjouir de la course.... 

ITA ROU NED POL SUI GBR. Le feu est vert, le départ est donné. Nous connaissons notre plan de course par coeur et que cela soit l'éliminatoire ou la finale, nous essayons de l'appliquer le plus précisément possible.

Je ne sais pas exactement où nous sommes par rapport aux autres bateaux mais, grâce aux indications de Patricia, je sais à chaque coup que tout est possible, que rien n'est joué et que tout reste à faire. 

Sur la ligne d'arrivée, nous ne savons pas à quelle place nous avons fini. Mais nous savons que nous avons fait une super course et pu appliqué ce sur quoi nous avons travaillé les dernières semaines. Les nombreux spectateurs suisses nous font comprendre que nous avons gagné le bronze ! 

Cette médaille est une grande motivation pour les prochaines semaines d'entraînement pour les championnats du monde de Plovdiv, en septembre. 

Merci à tous pour vos messages et votre soutien ! 


Frédérique

Cliquer ici pour entrer dans l'archive 2018